C’est avec enthousiasme que Nastasia (fake name pour garder l’anonymat hum) et moi (appelons moi Olga juste pour le fun) avons passé notre dimanche soir au marché de Noël dans notre belle capitale qu’est Bruxelles. Tout commençait très bien: une mini cooper, une route dégagée, pas de circulation (un dimanche soir encore heureux) et quelques belles échoppes à premières vues,…

Patineuses que nous sommes (hé ouai) on a pris nos patins et on a voulu tester la patinoire du marché de Noël à 20h00.  Tu parles… une patinoire? C’était à mi chemin entre une piste de ski où il n’y a presque plus de neige et une autoroute verglacée remplie de nids de poules. Si tu patines trop vite, gare à ta gueule. Si tu patines trop lentement tu passes dans un trou et tu t’arrêtes (parfois même que tu tombes et t’as rien vu venir). J’avais déjà connu des patinoires merdiques mais celle là reçoit sans l’ombre d’un doute la palme d’or!

Patinoire du marché de Noël à Bruxelles

Pour votre gouverne messieurs de la Zamboni, sachez que passez la machine au début de la séance et seulement à la fin, ce n’est clairement pas assez (et ça ne vous prendre que 10 minutes de la refaire celle ci…). Je dis ça, je dis rien =)

Déjà que c’était assez hard comme ça, ajoutez-y les mioches qui patinent comme des dingues et dans le mauvais sens et surtout, qui n’hésitent pas à passer devant vous (ils s’en foutent si vous tombez en gros). Mais bon, le principal c’est qu’ils s’amusent!

Mis à part ça (et c’est déjà beaucoup), Nastasia et moi avons passé un très bon moment! Après la patinoire un rapide tour des « chalets » de Noël, tout ça pour ne rien acheter (et oui, au final il n’y avait pas grand chose qui nous plaisait)! Et pour terminer la soirée en beauté, direction le Celtica. (Je dois dire que je préfère l’Irish, mais le Celtica c’est vraiment sympa aussi)!

En conclusion: Le marché de Noël à Bruxelles c’est sympa. Personnellement leur patinoire je n’irais plus jamais! Je me suis fait mal au genou bêtement et même pas de plaisir à patiner, à part quelques rigolades, à force d’être obligée de regarder où on patine pour éviter les trous, sans aller trop vite parce que si tu chopes un trou t’es foutu puis les gens qui te regardent en balu… ok thanks bye!

L’année prochaine j’irais test celui de Charleroi niark niark!

Niilah

Publicités