Hé voila, ça y est on l’a fait!

Départ
Départ

Jour J, jour du grand départ. Il est évident que la nuit précédent notre départ fut courte (aussi bien parce que même si on était crevés, c’était impossible de dormir correctement, l’excitation et en même temps l’angoisse étaient là) et en plus il fallait ajouter à ça le réveil matinal (mais pas matinal de d’habitude où se lever à 8h était devenu pénible). Non non, je me suis levée à 5h pour fignoler ma valise, mon sac de hockey et surtout tout charger et faire semblant que j’étais pas triste de quitter mon chez moi.

Arrivée à l’aéroport. Déjà il fallait attendre l’annonce du vol (parce qu’en plus on est arrivés un peu trop tôt mais bon, ça on s’en fout), ce qui nous a permis de déguster un bon petit Starbucks en attendant (ceci dit, sachez qu’on en a profiter pour en boire un aussi en duty free). Une fois l’annonce du vol, enregistrement des bagages (au passage 72€ le supplément avec le sac de hockey omfg) et enfin… l’embarquement. J’avais réussi à tenir la tête haute, à ne pas verser une larme et à faire la fière, mais quand il a vraiment fallu dire au revoir à tout le monde c’était une autre histoire…

Entre savoir que ça va être difficile et le vivre il y a vraiment une marge. Parce qu’en même temps on ne se rends pas compte de ce qui nous arrive et en même temps on est tellement triste de quitter toutes ces personnes que l’on aime tant, que l’on voit tous les jours ou presque… On a essayé de rendre ça court, de façon à ce que ce soit moins triste, et ensuite, à nous la duty free!

Air Transat
Air Transat

Après tout c’est enchainé… La douane, l’embarquement, le décollage, le vol et enfin l’atterrissage. Nous avons eu de la chance car nous avons eu un vol assez sympa, pas trop de turbulences, une équipe assez disponible à notre service et quelques films proposés durant le vol. A l’arrivée on a fait qu’une bouchée de la douane et de l’immigration, tout est passé comme une lettre à la poste!

Et nous voilà à Montréal, notre PVT en poche. Il est 20h ici, 2h du matin chez vous (chez nous aussi accessoirement). L’aventure commence vraiment même si pour l’instant on a pas vu grand chose de Montréal (entre le trajet en bus, les valises à se trimballer partout) on a pris le trajet le plus court.

Demain ce sera Montréal j+1, j’espère avoir déjà du contenu à vous raconter et même si on ne trouve pas d’appart demain, en espérant voir un peu plus de la ville de Montréal…

Chers Belges de mon coeur, à plus tard pour la suite de nos aventures (que vous pouvez également consulter chez mon cher accompagnateur, ami & geek… j’ai nommé Thibaudd).

ps: Ce billet est le premier article écrit de Montréal, le premier d’une longue série alors…. suivez nos aventures!!

Publicités