Walking Dead, ou cette série dont Thibaud me parle depuis des lustres, comme quoi c’est génial, que ça pulse, que ça rox du poney et ce n’est pas le seul à m’en avoir parlé…

Walking Dead
Walking Dead

Alors j’ai pris mon courage à deux mains, oui, parce que moi les trucs qui font un peu peur beh ça me fout la frousse (c’est le but non)? Alors voila, après avoir chipé quelques épisodes au coloc, voilà que sous la lueur du sapin, je me lance…

Alors on dira déjà que le mec qui est « Adjoint DPD » qui se fait tirer dessus, tombe dans le coma se réveille je ne sais combien de temps plus tard dans un hôpital déserté (enfin, il y a quand même quelques zombies sinon spa marrant) et qui plus est, le dit hôpital a apparemment été « attaqué » par l’armée. Donc le mec, super warrior il a survécu (tout en étant inconscient hein) à quand même pas mal de trucs!

Donc là tu te dis, trankilou pèpère, je me promène en slip et blouse d’hôpital et je suis un super hero.

Mais voilà, sans lui pas de série donc fort heureusement qu’il a survécu ce petit adjoint DPD! Mes impressions sont positives pour le moment! Au final j’aime assez bien (oui je sais, plus bateau comme avis…). Le personnage semble intéressant, surtout qu’on ne connait pas son histoire si ce n’est que l’entrevue avec son collègue dans les premières minutes de la série. On sait juste qu’il a une femme, un gosse et que la femme de son collègue à des problème de lampes (pour l’anecdote on repassera).

Walking dead family
Walking dead family

Alors on débarque là, en même temps que lui en fait. On se doute bien de ce qu’il se passe puisque nous, nous avons eu la chance de lire le synopsis, lui pas (si il avait eu un smartphone iPhone, il aura vite googelé et aurait été renseigné d’office #joke) mais on ne sait pas pourquoi, comment ni même depuis combien de temps. Du coup on est intrigué (enfin je l’ai été pour ma part) parce que l’on découvre en même temps que lui ce monde dans lequel il vit, dans lequel son personnage évolue. L’histoire me rend curieuse, me donne envie de regarder la suite même si à quelques moments j’ai flippé (toute seule, je l’avoue) puisqu’au final il n’y a rien eu à ce moment T de panique interne. Andrew Lincoln (DPD comateux) incarne bien son rôle, on dirait presque que ça sent le vécu…

Tout ceci bien sur sans compter les effets spéciaux sur les zombies. Plus vrais que nature (quoi vous n’en avez jamais vu en vrai vous???) vous aurez l’impression qu’ils sont là, juste en face de vous. C’est valable aussi pour les balles traversant la tête du point d’impact A au point de sortie B, avec le sang qui gicle et tout et tout.

Donc ce qu’on retient de Walking Dead: c’est trash tellement les zombies sont bien foutus, la trame de la série pourrait la rendre passionnante (après un épisode c’est trop tôt pour que je juge de ça par moi même), il y a quelques clichés par ci par là mais ce serait du spoil que de vous en parler, mais en tout cas, définitivement, je pense que la série vaut la peine, et sur ce, je vais surement m’enfiler quelques épisodes dans les jours qui suivent!

Pour le trailer:

En version bande dessinée
En version bande dessinée

By the way, pour l’info du jour, Walking dead est l’oeuvre d’une bande dessinée (du même nom) que je n’ai pas    eu le plaisir de lire (contrairement à Thibaud).

– Enjoy –

Niilah

Publicités