Shut up and like
Shut up and like

On aura déjà tout vu dans les comportements totalement débiles sur Facebook. Mais aujourd’hui c’était mon tour #gigalol

Un mec publie un statut sur Facebook en dévoilant tout le scénario ainsi que le final de la première saison d’une série pas encore diffusée en Europe. Somme toute, je ne sais pas vous, mais moi je trouve ça débile, et donc je le dis. Mais je comprendrais bien plus tard qu’en fait c’est interdit de dire ce qu’on pense sur le statut des autres. Il n’y a qu’une seule exception à cette règle: Tu ne diras que ce que tu penses, si tu es d’accord avec l’auteur (sinon taggle en gros).

Bien entendu, je n’ai pas dit « espèce de gros con, pourquoi tu spoil tout le monde même si tu dis avant « ne lisez pas ceci » ». (Je vous dit de ne pas penser à la couleur rouge! Pourquoi vous y pensez hein? Sérieux, vous le faites exprès! Je vous avais prévenu hein)! Ok il a dit: « ne lisez pas », bien entendu un « ne lisez pas ce qui suit si vous ne voulez pas savoir ce qu’il arrive dans cette série #lespoilcestmal« . Je ne suis pas mauvaise joueuse, je l’avoue, il avait prévenu. Mais est-ce que ça excuse tout?

Est-ce que ça excuse quand tu dis ce que tu penses, gentiment (en tout cas, je ne l’ai pas dit méchamment, j’ai juste dit que c’était con de publier des statuts du genre, sans grand intérêt (aussi bien pour ceux qui ont vu la série que ceux qui ne l’ont pas encore vue) je ne l’ai même pas traité de con lui même, c’était son statut). Après s’en vient une meuf sortie de nulle part (j’en déduis: sa meuf) qui commence à devenir un peu désagréable (et ce matin j’étais pas d’humeur pour voir une meuf que je ne connais ni d’Eve ni d’Adam me parler comme une moins que rien). Déjà de un: c’était pas son statut, je crois que son monsieur est assez grand pour exprimer ses opinions seul non? et de deux: mais tu sors d’où toi? Je l’ai pas critiqué, je l’ai pas insulté, j’ai pas appelé la Fox en le dénonçant de vil félon et qu’il méritait la peine de mort pour ce qu’il venait de faire!

Bref: Elle m’a parlé comme elle n’aurait pas du, je lui ai répondu sur le même ton et enfin, on m’a supprimé du Facebook (bah oui, avoir le dernier mot en supprimant les gens, ça facilite les choses j’ai envie de dire et c’est tellement facile). Quand j’en parle à l’intéressé (celui qui tient le profil donc) sur Twitter, on me réponds « bah oui, tu insultes… ». Je crois que si on va voir les mots rentrant dans la case « insultes » sur Google, aucun de ceux figurants dans mes commentaires n’en font partie. Le plus marrant dans l’histoire c’est que je n’ai fait que répondre de la même manière dont on me parle. Alors quoi, t’as viré ta meuf de Facebook aussi?

Tout ça pour en venir au fait que: Si tu publies un truc sur ton profil facebook, OK c’est TON profil Facebook, mais sache que tout le monde y a accès, accepte les critiques ou… tais-toi? Achète toi un journal intime, version papier, sinon tout le monde va lire ton blog/ton mur fb, ce serait problématique de devoir gérer des commentaires négatifs.

Je peux comprendre que c’est chiant d’avoir des gens pas d’accord en face de soi, qui critiquent. Mais il y a une manière de critiquer et une manière de réagir. J’ai critiqué comme il fallait, t’as réagi comme un gros noob (toi ou ta meuf, au final c’est le même packaging).

Prochaine fois je like et je ferme ma gueule, puisqu’apparemment, c’est ça qu’il faut faire sur Facebook selon certain(e)s… Sorry d’avoir une opinion et de la dire!

ps: Si vous voulez critiquer mon article no prob, tant que ça reste courtois =D (bah quoi? j’ai prévenu non? haha)

HA HA

– Enjoy –

Publicités