Aujourd’hui, mon coup de gueule va à la presse féminine!

Comme toute meuf de mon âge (ou en tout cas une grosse majorité hein) j’aime lire la presse féminine. Vous savez ces magasines où on pense trouver le secret de notre bien-être, se réconforter par les histoires amoureuses d’illustres inconnues, lire son horoscope, découvrir les must be de la saison, les endroits branchés même si on habite pas du tout la région, les découvertes bouquins, les quizz, bref, un magasine de fille quoi!

Sauf que ce mois-ci, apparemment c’est un spécial « tout le monde a trouvé l’amour »

Sauf toi là…

Mais « si vous ne l’avez pas trouvé c’est peut être un peu de votre faute, parce que pour faire changer les choses il faut agir ». Alors oui, je suis toujours célibataire, non je ne cherche peut être pas spécialement le prince, celui qui, l’homme à, non parce que là je ne veux pas grandir, je ne veux pas m’engager dans quelque chose parce que voilà, le temps je ne l’ai pas.

Alors magasine, excuse moi. Oui j’ai envie de faire changer les choses, même si ça me fait peur on cherche toute une histoire de princesse, où tout ira bien, ou le mec sera totalement accroché à nous. Même si ça me fait peur j’aimerais quand même bien le rencontrer ce mec! Mais je ne suis pas pressée donc je laisse faire les choses. Parce que encore une fois, excuse moi de bosser 60h semaine (et encore parfois c’est plus), de pouvoir à peine aller au sport, de voir mes amis dès que j’ai le temps parce que sinon je n’ai plus de vie sociale. Alors non je ne saurais pas forcer les choses et c’est pas vraiment que de MA faute! Je ne suis pas difficile, certes je suis chiante mais je suis une fille, ok je suis pas un top modèle…

Alors ça me va un peu loin quand je lis tout le magasine et qu’on ne parle que de couples, de rencontres, et que celles qui sont seules bin mes pauv’ peanut c’est un peu de votre faute! Non non et non. Je suis pas un thon, je sors jamais en training de chez moi, j’ai de la conversation, je me marre tout le temps, j’ai le sourire, j’aime me plaindre (je suis une fille) mais pas trop, je suis chiante (je suis toujours une fille) mais j’ai de l’auto-dérision et quand on me dit que je suis chiante, je rétorque qu’on vient quand même toujours me parler donc pourquoi ne plus l’être. Parfois je mets des talons, du vernis, des décolletés, je m’habille avec des couleurs, je mets des jolies boucles d’oreilles,… Bref, je suis pas une épave et je préfère, pour l’instant, dédier ma vie à autre chose que la chasse intensive au mec qui me rendra heureuse.

Après tout je me rends déjà bien heureuse que par ma moi même, alors je profite de la vie, de ma vie!

Tant que l’on est heureux et que l’on ne regrette pas ses choix, son parcours, que demander de plus?

Enjoy!

Publicités