Ce dimanche j’ai eu l’occasion d’aller voir le film « Le Père Noël » au cinéma. Sortit le 10 décembre 2014 et réalisé par Alexandre Coffre, cette comédie familiale française raconte l’histoire d’Antoine, 6 ans qui écrit sa lettre au Père Noël. Mis à part l’un ou l’autre jouet, ce qu’il désire le plus c’est de pouvoir faire un tour avec lui sur son traineau. Le soir du réveillon Antoine va faire la rencontre d’un Père Noël mais d’un autre genre. Celui-ci profite de cette soirée pour aller chercher de l’or dans les maisons désertes de Paris. Antoine est trop heureux, il le rencontre enfin et décide de le suivre jusqu’au bout de la nuit.

Il y a bien longtemps que je n’avais pas versé une petite larme (discrètement) en regardant un film. Même si le scénario reste un minimum prévisible il est pour autant très touchant et rempli de sens. Une comédie de Noël qui change un peu du registre parfois un peu trop gnan gnan de saison. La relation entre l’adulte qui fait les mauvaises choses et l’enfant innocent et un peu naïf qui l’aide pour de bonnes raisons ne pourra qu’attendrir votre petit coeur. Chacun contribue à faire grandir et changer l’autre que ce soit faire face à une triste réalité ou se redonner espoir et foi en soi.

J’ai vraiment été surprise et étonnée par Antoine, interprété par Victor Cabal. Du haut de ses 6 ans il m’a vraiment donné l’impression que toute son histoire est réelle, que c’est la sienne. C’est son tout premier film en tant qu’acteur et j’ai été bluffée par sa sincérité, ses expressions et la vie qu’il a pu donner à son texte. Rien qu’à lui il a réussi à donner du cachet en plus à ce film qui reste toutefois assez simple (il n’y a pas vraiment de grand danger et on devine comment cela va plus ou moins se terminer) mais ça reste un très beau film de Noël qui pour une fois montre autre chose qu’une grande famille autour d’un énorme sapin de Noël, un feu de cheminée et du caco chaud avec des marshmallow et où tout le monde est heureux.

Interprétations:

Antoine (Victore Cabal)
Le Père Noël (Tahar Rahim / Samba – Grand Central – …)
La mère d’Antoine (Annelise Hesme / Tanguy…)
Le Père Fouettard (Michaël Abiteboul / Ouf! – 20 ans d’écart – Amitiés sincères – …)

Quelques secrets de tournage: (Source: Allociné Plus de secrets dévoilés sur la page).

« Dirigeant un enfant pour la première fois, Alexandre Coffre a décidé d’engager un coach spécialiste dans les tournages avec les enfants pour travailler avec Victor Cabal. Pendant trois mois, Amour Rawyler a donc travaillé avec le jeune acteur pour lui permettre de trouver le juste milieu entre son texte et son émotion personnelle.« 

« Les cascadeurs « enfants » n’existant pas, Victor Cabal a eu l’occasion de réaliser lui-même ses cascades durant le tournage. Descente en rappel le long d’un mur, tournage sur les toits de Paris… Une belle expérience pour le jeune acteur !« 

Si vous avez été voir le film n’hésitez pas à me donner vos avis!

Enjoy

– niilah –

Publicités