Salut les hirondelles!

Mon addiction pour les séries n’est plus un secret… En général, lorsque je commence à regarder une série, si les 3, 4 premiers épisodes ne me conviennent pas je ne vais pas plus loin. Dans le cas contraire je vais jusqu’au bout! Le problème étant que certaines séries n’arrivent plus à me captiver avec le temps! Très peu, après 4, 5 saisons, me passionnent. Dès lors, c’est parfois une corvée de regarder certains épisodes…

Voici pour moi 5 séries qui au fil de leur saisons ont su me captiver jusqu’au bout, ou me tenir en haleine en attendant que ça se termine: Grey’s Anatomy, Chicago Fire, Army Wives, The Walking Dead, weeds.

Et en voici 5 autres qui ont été ou sont pour moi un supplice à regarder: Once upon a time, Pretty Little Liars, The Mentalist, Nip/Tuck, Doctor Who.

Les séries que je n’ai pas terminé…: Heroes, Jericho, Touch, Prison Break.

Capture d’écran 2015-05-03 à 16.06.55

Là où je veux en venir c’est que les séries durent parfois trop longtemps… Du coup, c’est barbant si le scénario ne suit pas. Par exemple Grey’s Anatomy qui compte à son actif 11 saisons, ne cesse de m’étonner. Pour moi les personnages ne se fanent pas, ne perdent pas de leur caractère et la série ne manque pas de rebondissements non plus. Du coup, après 11 ans, j’attends toujours aussi impatiemment le prochain épisode de GA.

Par contre Once upon a time, j’ai vraiment accroché, j’ai adoré au début. Puis avec le temps c’était parfois trop ou pas assez, bref, ça ne me captive plus. Pretty Little Liars est une série dont je suis fan et même si grâce aux derniers épisodes elle a certainement regagner son audimat (dont le mien) ainsi que ses fans, fût-il un temps où j’ai failli arrêter. C’est bon, ça fait 5 saisons que c’est la même chose. A la fin ça devient du chiqué, du déjà vu, de la redondance et ça fatigue… et d’un coup, d’un épisode à l’autre, turnover, on apprends beaucoup de choses et ça donne envie de regarder la dernière saison et de savoir, ENFIN, qui est A, etc etc. J’adore aussi Doctor Who, mais avouons, aussi bien que le personnage soit énigmatique et les histoires assez sympas, je trouve que 8 saisons ça commence à faire long aussi. Je pensais (SPOILER ALERT) qu’à la « mort » du Docteur la série allait se terminer, mais non, après ça il y a encore blindé d’épisodes et on ne sait pas vraiment quand ça va se terminer! Nip/Tuck c’était pareil. Au début vraiment génial, on en peut plus de Christian (et non pas Christian Grey), du duo infernal de l’esthétique. On vomi Julia, et puis ça commence à ne plus ressembler à rien.

Au moins, pour celles-ci, j’ai terminé les saisons et ai été jusqu’au bout malgré tout (et parfois c’était un peu difficile…). Par contre pour les autres; Heroes m’a assez saoulé au bout d’un moment. Première saison géniale et puis dégradation totale… Ceci dit parfois j’hésite à la reprendre depuis le début pour voir ce que ça donne et éventuellement aller plus loin que là où je m’étais arrêtée… Prison Break n’en parlons même pas… et Touch avait un début assez prometteur aussi mais en fait, au final, c’est fatiguant.

Ce que je me demande alors c’est pourquoi certaines séries vont s’essouffler jusqu’au bout quitte à perdre de l’audimat, et pour certaines, finir par être annulée. Même si parfois j’aimerais que ça dure indéfiniment pour connaitre la suite de la vie des personnages de la série, il y a un moment, quand ça se termine, ça fait plaisir!

Publicités