La semaine passée, l’Amoureux a fait le Triathlon de Huy (1.5km de nage, 42km en vélo et 10 en course à pieds) et je vous raconte ça d’un point de vue spectatrice!

Dimanche matin, debout pour prendre le départ vers Huy! La route dure quand même un bon 40 minutes mais une fois arrivés dans la ville c’est assez bien indiqué! Depuis le début des triathlons de l’Amoureux je dois dire que c’est la première fois, selon moi, que c’est aussi bien indiqué. Sur une nationale il y a même un monsieur avec un gilet fluo qui nous indique où tourner pour aller nous garer. Nous n’avons donc pas perdu de temps pour chercher une place, chercher où sont les inscriptions etc.

Une fois garés, il est temps d’aller chercher les inscriptions. La file n’est pas trop longue (heureusement… Parce qu’on s’était trompés de file…) et une fois l’enveloppe de l’Amoureux en poche, nous voici de retour à la camionnette pour tout préparer.

Vélo, bac pour les transitions, combi… tout est prêt! Il ne reste « plus qu’à » installer le tout dans le parc à transitions et prendre le bus direction le départ pour la natation! Cela se faisait dans la meuse et nous avons pu les suivre à pieds sur le Ravel. Comme on était un peu short pour le départ on a préféré prendre le bus pour aller jusqu’au départ! Une fois sur place, ils permettent aux participants de rentrer dans l’eau car le départ se donne un peu plus loin (pour les gens un peu trop juste, le coup de départ est donné alors qu’ils ne sont même pas sur la ligne de départ) de ce point de vue là je trouvais ça un peu dommage qu’ils n’aient pas laissé entrer les triathlètes un peu plus tôt dans l’eau.

DSC_1885

Voilà le départ est donné! Je commence à marcher aussi rapidement que possible pour suivre le groupe et surtout arriver avant l’Amoureux et ne pas rater sa première transition! Ouf, un peu mal au genou mais j’y arrive quand même! J’aurais bien aimé le prendre en photo à la sortie de l’eau mais alors je l’aurais raté à sa transition comme je ne sais pas courir pour l’instant. J’ai donc choisi la transition! Il a l’air serein à sa T1 et confiant pour le reste (d’être venu repérer le parcours à vélo quelques jours avant, ça aide et ça rassure). Le voilà parti pour ses 42 km en vélos. Il m’a expliqué à quel endroit je pouvais le voir un peu avant la fin de sa première boucle et quand il repart pour la deuxième! Une fois qu’il a commencé sa deuxième boucle je commence déjà à remarcher vers le parc à vélos pour ne pas rater sa T2 et le voir partir en course à pieds.

DSC_1894

Le voila arrivé pour sa T2 et pour l’anecdote… J’ai failli le faire disqualifier!! 4h avant il me demandait si je pouvais lui donner une gourde lors de son vélo comme ça il ne devait pas la mettre sur son porte gourde (ou alors qu’il m’en jette une pour ne pas perdre son aérodynamisme). Sauf que à chaque fois je « l’engueule » en lui disant que je ne peux pas car c’est un sport individuel et si un arbitre me voit il sera disqualifié!… Donc à sa T2 lorsqu’il est arrivé en courant, je lui montre du doigt là où son ses affaires (je ne sais pas pourquoi j’ai fait ça en plus…) et du coup juste après un arbitre est arrivé  et m’a dit (je cite parce que quand même…) « Vous ne pouvez pas faire ça, si vous tombez sur un arbitre qui applique les règles, il est disqualifié« . Je me suis excusée et je ne me plains pas que cet arbitre n’applique pas les règles (même si c’est quand même son rôle) mais j’aurais été vraiment déçue de moi si j’avais fait disqualifier l’Amoureux!

DSC_1915

Bref, le voici parti en course à pieds! Il a l’air d’avoir les jambes légères et de ne pas être trop HS du vélo! Je l’attends à sa première boucle pour le prendre en photo et une fois qu’il est passé je me trouve une place à l’arrivée, avec personne devant moi pour pouvoir le prendre en photo!

Après 2 heures et 28 minutes l’Amoureux arrive et termine son Triathlon! Il termine sa course en étant 45ème sur 299 participant(e)s et profite du ravito de fin qui avait l’air parfait!

DSC_1938

Je dirais que le Triathlon de Huy était un de mes préférés! L’organisation était très bien, le parc à Transition était bien situé ainsi que les parcours pour les différentes disciplines (il était possible pour les spectateurs de voir les participants à différents endroits), et les informations étaient assez claires. En fait, il n’y a pas eu un seul moment où je me suis demandé quoi. Aux autres courses, souvent je me demande « on doit se garer où? » « Où doit-on aller chercher les inscriptions? » « Où sont les toilettes? » « Où est le départ de la natation? » bref, que des questions qui n’ont pas eu lieu d’être ici. Sans compter que le ravitaillement de fin avait l’air d’être très riche en tout et j’ai entendu pas mal de triathlètes dire que le ravito était excellent pour le prix qu’ils avaient payés comparé à d’autres courses (parfois plus chères…). Ici ils avaient des fruits, des cakes, des biscuits, etc etc et plusieurs boissons différentes.

Donc merci aux organisateurs de Huy, aux arbitres de Huy et aux autres supporters! C’était un moment agréable et nous en gardons un très bon souvenir!

Publicités