Salut les Goélans!

Ce dimanche 06 mars j’ai réalisé mon tout premier Run and Bike! L’Amoureux et moi sommes affiliés à un club de Triathlon et nous pouvons participer à plusieurs courses pour gagner des points, et avec ces points remporter une tenue en fin d’année. Pour me challenger un peu et pour faire quelque chose ensemble, j’ai proposé que l’on fasse le Run and Bike. Pour l’Amoureux ce n’est pas la première fois, mais pour moi oui!

On décide de participer au Run and Bike de Chastre (organisé pour le Télévie) et de partir sur la moyenne distance qui est de 9,7km. Au début j’ai un peu peur, je me dis que c’est beaucoup, mais il faut diviser en deux puisqu’on se partage vélo et course à pied donc au final on ne cours pas tant que ça!

La veille de la course je suis assez stressée, je me dis qu’on va terminer dernier! Vous allez me dire « l’important c’est de participer », ok, mais j’ai quand même envie de terminer avec le moral, donc pas dernière!

Le jour J, le réveil sonne à 7h, j’appréhende, je me dis dans quoi je me suis embarquée… Et pendant le déjeuner, (vous allez voir, aucun rapport) je vois que j’ai gagné une paire de chaussures Kiprun avec le concours #IWANTKIPRUNS chez Decathlon. Le fait que je bosse dans la boite n’a aucun rapport, bien entendu. J’y participais en tant que cliente et j’ai franchement été étonnée, pour une fois, de remporter quelque chose! Bref, ça me mets donc d’assez bonne humeur pour la suite!

Petit déjeuner assez spécial (galettes de riz, jambon de dinde, café noir) mais de circonstance! On se met en route, avec un peu de retard, comme d’habitude, direction Chastre!

https://niilah.wordpress.com

Sur place le départ est retardé de 30 minutes suite au succès de l’événement! Beaucoup d’inscrits en dernière minute donc on se dit que c’est l’occasion de s’échauffer un petit peu. Je décide de commencer la course à pieds (chose que j’ai regretté assez vite lol) et je rejoins l’Amoureux plus loin pour le départ en vélo.

Je me rends assez vite compte que le départ est dans une montée. Ajoutez à ceci une pincée de stress, une c.c de mal au ventre, et une louche de pluie et voila. Mon rythme cardiaque monte d’entrée de jeu. Je ne m’inquiète pas car je sais que c’est le fait d’être partie derrière le groupe, de commencer en montée et de ne pas trop savoir à quoi m’attendre.

Au final la course se déroule pas trop mal on va dire. Je me suis un peu énervée sur l’Amoureux (Plaide coupable) alors qu’il voulait juste m’aider et nous faire aller plus vite. Dans les endroits un peu plus techniques (boues, pavés, etc) il me poussait tout en courant pour me faire avancer plus vite et me rassurer que je n’allais pas me casser la figure. Je sais que ça partait d’une bonne intention. Mais me pousser dans une montée ultra boueuse, où je glisse et où un gars se pète la gueule devant moi, ça a plus tendance à me stresser (genre arrête je vais rouler sur ce pauvre monsieur qui est déjà en train de s’engueuler avec sa compagne).

J’ai fais mon possible pour rouler au même rythme que la course à pied de l’Amoureux, mais il courait sacrément vite (Oui je suis assez fière de mon mec :p)! D’ailleurs sans ça je pense que nous serions plus loin dans le classement! Tous les gens que nous dépassions quand il courait, nous dépassaient quand moi je courais (je cours pas vite mais j’y travaille…). Au final on les a quand même devancés donc ça va héhé!

Au final nous terminons notre course 30èmes au classement général (sur 70), 19èmes au classement Adultes (sur 48). Selon le chrono de l’événement nous terminons les 9,7km en 00:53:16 et selon ma montre nous avons parcouru 10,24km en 00:52:30. A savoir que j’ai activé la montre dès mon départ en course à pieds et que je l’ai arrêté un peu après avoir passé le ligne d’arrivée. Je ne comprends pas trop comment ils ont fait leur chrono en sachant que on a parcouru plus en moins de temps (haha). Ou alors on s’est pris une pénalité d’1 minute mais on ne sait pas pourquoi en tout cas!

https://niilah.wordpress.com

Bref, tout ça pour dire que sur le moment de la course je pensais pas que j’allais y arriver, encore moins en dessous d’une heure. J’ai été assez étonnée de moi aussi dans les endroits plus techniques en VTT et impressionnée par la vitesse de course de l’Amoureux! Assez contente aussi de voir le premier ravito (qui était à 6,5km je pense) ce qui voulait donc dire qu’on était presque arrivés! Oui parce que on était d’accord tous les deux: on ne s’y arrête pas pour ne pas perdre de place!!!

Une belle matinée, un bel événement sportif passé en couple et avec des amis du Gembloux Triathlon Club.

– niilah –

Publicités