Salut les écureuils!

Récemment j’ai terminé le bouquin de Geneviève Lefebvre intitulé « Qu’est-ce qui fait courir Julia Verdi? » que je me suis procuré lors d’un de mes achats chez Belgique Loisirs

Une fois n’est pas coutume, je vais vous copier la quatrième de couverture car je ne suis pas douée pour raconter (trop de détails, pas assez, trop loin dans l’histoire, risque de spoil) donc pour The greater good, c’est plus safe de faire comme ça! Oui j’aime bien parler franglais.

« Qu’est-ce qui fait courir Julia Verdi, cette carde de 37 ans haut placée dans une entreprise de bois à Montréal? 
La recherche de gloire et d’argent?
Ses relations avec des hommes qui semblent parfaits sur le papier, mais qui la quittent les uns après les autres?
La maladie de sa mère, qu’elle fuit?
À force de ne pas se remettre en question, Julia court surtout le risque de finir seule et malheureuse.
Mais un soir, au coin d’une ruelle, voilà qu’une petite chienne abandonnée tourne ses yeux noirs vers elle. Qui aurait cru que cet animal allait tout changer? »

niilahIl n’aura pas fallu appeler Sherlock Holmes pour répondre déjà au titre en sachant que ce qui fait tourner la tête de Julia c’est cette chienne abandonnée. Mais on s’y prends quand même au jeu de savoir comment cela va se passer.

J’avoue que si j’ai acheté ce livre c’est 1) parce que ça parle d’un chien et 2) parce que ça se passe à Montréal et j’espérais y retrouver un peu de cette ville qui m’est si chère.

Pour le second point je vous le dis tout de suite, on en parle pas trop, voire pas du tout en fait, mais c’est correct, l’histoire est quand même fort prenante! Pour le premier point forcément j’ai été bien servie!

Au début de ma lecture je ne savais pas trop à quoi m’attendre, je lisais les pages en trouvant que c’était fort déstructuré et que je ne m’y retrouvait pas dans tout ce charabia tapé en bloc d’entrée de livre. Mélange entre faits réels, pensées, souvenirs de Julia, j’étais un peu perdue. Mais à partir du moment où l’histoire commence réellement (oui enfin qu’on commence à rentrer dans le vif du sujet hein) c’était assez captivant et beaucoup plus structuré. A moins que je me sois faite au style d’écriture de l’auteure mais on va dire que c’est la première solution!

Je vais donc terminer cet article en vous disant que ce livre est très chouette à lire et qu’il dégage beaucoup de bons/beaux sentiments et quelques leçons de vie aussi l’air de rien. Il est écrit avec humour, amour, et surtout une partie est tirée d’une histoire vraie et c’est ce qui rends ce bouquin encore plus authentique et agréable à lire!

Je vous le conseille sans tarder!

– niilah –

Publicités