Et voici que j’achève la lecture de mon second livre pour le défi de lecture 2015! Cette fois-ci j’ai lu « Panique » de Jeff Abbott et je l’utilise pour: Un livre avec un seul mot comme titre.

Pour vous situer un peu le type de bouquin voici le résumé (copié de la quatrième de couverture).

Et si toute votre vie n’était qu’un mensonge minutieusement élaboré?

Tout va pour le mieux pour Evan Casher: sa carrière de documentariste est en train de décoller et il file le parfait amour avec Carrie. Jusqu’au jour ou sa mère lui demande de venir la retrouver toutes affaires cessantes. Lorsqu’il arrive chez ses parents, sa vie bascule: il trouve sa mère sauvagement assassinée et échappe de peu à un meurtre.

Poursuivi par les mystérieux assassins de sa mère et ne pouvant faire confiance à personne, Evan découvre peu à peu que beaucoup de choses dans sa vie ne sont que des mensonges.

Il s’engage alors dans une quête périlleuse pour découvrir la vérité sur lui-même et sur son passé afin de répartirai la vie qu’on lui a volée.

En toute franchise c’est la première fois que je lis un bouquin de ce genre! D’habitude c’est le genre d’ouvrages que ma mère bouquine (d’ailleurs elle l’a déjà lu haha) mais je n’ai pas pour habitude de lire des thriller, suspense, enquêtes, policier, etc. Pas que je n’aime pas mais ça ne m’a jamais vraiment attirée et j’ai toujours été plus à me diriger vers la littérature jeunesse (pas les romans d’amour à l’eau de rose hein, mais plus fantastique, science-fiction etc…). Cette fois-ci je me suis dit qu’avec le défi de lecture 2015 c’était l’occasion de sortir des sentiers battus et de, pour une fois, lire autre chose!

Et je ne regrette pas!

Ce que j’ai apprécié dans le livre est, premièrement, la façon dont ça a été écrit (ou traduit, parce que je sais que parfois ce n’est pas tout à fait le même style…), la rapidité avec laquelle l’histoire commence. On est tout de suite plongé dedans, on n’a pas envie de fermer le livre! Les chapitres sont petits (et j’ai toujours tendance à arrêter à la fin d’un chapitre et pas en plein milieu). Du coup ça m’arrange le « encore un chapitre et au dodo ». L’histoire est bien ficelée, pourrait totalement être réaliste, ce n’est pas tiré par les cheveux ou wtf (c’est réaliste donc…).

Ce que j’ai moins aimé c’est qu’à certains moments l’histoire avançait « moins vite » que le ton donné au début du livre mais il y a quand même, à mon goût, assez de rebondissements pour ne pas endormir le lecteur.

Bref, c’est un bouquin que je recommande! D’ailleurs en faire un film aurait été sympa je trouve! Je recommande à toutes les personnes (même ceux qui comme moi ne lisent pas ce type de romans) il vaut le détour!

Enjoy!

– niilah –

Publicités